Mouchoir en papier ou en tissus ?

Mouchoir en papier ou en tissus ?

32 milliards de mouchoir en papier vendus en France chaque année, ça calme….

L’envie de réduire vos #déchets est grande ?
Passez au #mouchoir en tissu ici ! Un petit pas pour vous, un pas de géant pour le #zd.

Le mouchoir en papier est


plus coûteux que le mouchoir en tissu
irritable en cas d’usage intensif ;
facilement déchirable s’il est de piètre qualité ;
peu écologique : il génère des déchets ;
allergisant lorsqu’il est blanchi au chlore ;
non respectueux de l’environnement car il implique l’abattage de milliers d’arbres lorsqu’il n’est pas constitué de papier recyclé ;
polluant selon les procédés de fabrication.

Alors que le mouchoir en tissu est :


Lavable ;
réutilisable ;
économique ;
écologique du fait qu’il ne génère pas de déchets.

Mais vous avez peut etre peur des microbes surtout vu la conjoncture actuelle….
Alors sachez que #covid ou pas covid si vous laissez votre mouchoir ( en papier ou en tissus ) souillé, au contact d’autre chose dans vos poches c’est pas top.
Les microbes ont une durée de vie de plusieurs heures dans les mouchoirs en tissu, tout comme dans les mouchoirs en papier.
Nous on utilise des petite pochettes pour les mouchoirs sales et quand on rentre on les lave.

Astuce:

Le #lavage régulier est essentielle, à la main ou à la machine, les mouchoirs en tissu se lavent entre 40 et 60°c, puis on les repasse à la vapeur pour finir de les désinfecter et leur donner un aspect neuf.Même propre quand il est froissé j’aime moins….

Nous on a fait notre choix et on est passé au mouchoir en tissu c’est par ici !

Le verdict consoGlobe

Mouchoir en papier : 4 / 10

Mouchoir en tissu : 6 / 10

L’eau de cuisson, pourquoi ne pas la jeter ?

lorsqu’on est dans un mode de vie zéro déchet on essaie de ne pas gaspiller les énergies et entre autre l’eau donc l’eau de cuisson.
Voici donc une petite liste avec des eaux de cuisson et leurs bénéfices lorsque vous les réutilisez.

Do You Have an Emergency Supply of Drinking Water? - UF/IFAS Extension  Marion County


Pois chiche – Aquafaba, on adore ca les pois chiche ici vous le savez non …
L’aquafaba est une bonne alternative aux blancs d’œufs (mode de vie vegan.)
– pour la pâtisserie (macarons, meringue, pancakes), mayonnaise vegan, mousse au chocolat.
– renforce et protège les cheveux

Pomme de terre, qui n’en mange pas ?
– C’est un puissant désherbant pour le jardin.
– Il est aussi très utile pour nettoyer l’argenterie quand on en a…
– C’est un super après-shampooing qui renforce et freine la chute et traite la sécheresse des cheveux.



Utilisez l’eau du Riz:
– En après-shampooing, ca va donner de la brillance et lisser la fibre capillaire
– Sur la peau car l’eau tiède assouplit et hydrate votre peau.
– Pour traiter les problèmes gastro-intestinaux comme les diarrhées, vomissements, … c’est pas très bon mais c’est super efficace.


Pâtes :
– Un désherbant efficace et naturel. Laissez refroidir et versez le sur les mauvaises herbes.
– Utilisez l’eau de cuisson comme produit d’entretien naturel pour désincruster et détacher votre vaisselle, poêles et casseroles.


Épinards:
Si vous utilisez l’eau de cuisson des épinards frais comme eau de lavage pour les vêtements noirs/foncés cela ravivera le noir de vos vêtements.


Haricots blancs:
Peut être utilisée sur du coton, mais aussi sur la laine ou la soie, non salée, c’est un excellent détachant naturel.


Champignons:
Très utile en cuisine pour délayer les sauces salées ou aromatiser les plats.

L’eau des légumes en général & des œufs aussi
– Engrais et fertilisant naturel pour vos plantes et jardin
– Pour faire des cubes de bouillon
– Boisson énergisante grâce aux vitamines et minéraux dans l’eau de cuisson

Pot pourris

Pourquoi un pot pourris ?
Qui n’aime pas avoir un intérieur qui sent bon le frais et le propre ?

Aujourd’hui les cactus, je vous propose d’embaumer naturellement votre salon, votre dressing ou votre cuisine et ce, sans déchet et en respectant les saisons.
Comment ? Avec un pot pourri.
C’est quoi ?
C’est une création qui remonte au Moyen-Âge. Essentiellement composé de fleurs séchées et de plantes, il était utilisé pour parfumer un espace. Les pots-pourris sont vraiment a la mode depuis 18e siècle, période à laquelle on invente LE pot avec un couvercle troué, pour abriter le mélange et laisser son parfum s’échapper.
D’abord il faut faire sécher ses végétaux soit au four ou devant la cheminée ou encore à l’air libre. Vous trouverez de nombreuses fleurs dans les champs, ou dans votre jardin que vous pouvez mélanger entre elles ou avec des fruits préalablement séché.
Une fois sec il ne vous reste plus qu’a les mélanger a votre guise.
Si ca vous plait on peut partager en commentaires des recettes que je pourrais compiler pour une prochaine publication.
Astuce 1 : un petit coup de “boost” ?
Saupoudrez votre création d’une cuillère à soupe de poudre de racine d’iris pour conserver le parfum plus longtemps.
Astuce 2 : mélangez quelques épices qui apporteront un parfum envoûtant à vos plantes et vos fleurs.
Vous pouvez aussi choisir d’ajouter une à deux gouttes d’huile essentielle.
Bonus : bien fait c’est un élément déco à moindres frais !
Bonus 2 :Vous pouvez aussi placer votre mélange dans un petit sachet en tissu et le déposer dans votre dressing pour parfumer vos vêtements.
Bonus 3 : le Bonus 1 & 2 sont des cadeaux écolo, Zd et DIY qui ravirons ceux à qui vous les offrirez.
A bientôt les Cactus.

Bouteilles en plastique vrai fausse bonne idée !!!

Bouteilles en plastique vrai fausse bonne idée !!!

Salut les Cactus🌵 Les bouteilles en plastique c’est pas top, surtout si en plus on essaie de se donner bonne conscience en les réutilisant, attention.

Voici un florilège de ce qu’on a trouvé sur internet…Un nid à bactéries.
Remplir sa bouteille d’eau en plastique favorise l’apparition de bactéries.
S
elon Santé Magazine, il faut compter 20 fois plus de bactéries que dans la gamelle d’un chien et 100 fois que la cuvette des toilettes. En effet il y a de quoi y réfléchir à deux fois avant de re remplir votre bouteille…
Un contenant inadapté
Les plastiques utilisés pour les bouteilles en plastique ne sont pas dangereux s’ils sont utilisés une seule fois, mais peuvent le devenir. Les emballages peuvent émettre des substances toxiques qui s’infiltrent dans l’eau, surtout si les bouteilles sont exposées au soleil. De plus, les emballages plastiques sont marqués d’un numéro juste à coté de la mention recyclable (le triangle vert). Si le numéro 3 ou 7 est indiqué, cela signifie que les emballages peuvent émettre ces substances non désirées. On évite !
On oublie les jus et les boissons chaudes.
La chaleur et l’acide citrique des jus de fruits aident les molécules du plastique à se détacher : il faut donc éviter de verser ce type de contenu dans une bouteille en plastique.
Quelles solutions ?
Vous pouvez réutiliser votre bouteille en plastique plusieurs fois à condition de bien la laver entre chaque utilisation afin d’éviter le développement de bactéries.
Il est également préférable de verser l’eau dans un verre plutôt que de boire directement à la bouteille.

Sinon, le mieux reste d’acheter une bouteille réutilisable, en verre ou en inox : Elles sont adaptées à plusieurs utilisations et s’inscrivent totalement dans la dynamique zéro déchet !

Nous on est sur des bouteilles en Inox à la maison et vous ?

A bientôt les cactus 🌵#reuse#mamancactus#papacactus#pourlaplanete#zeroplastic#zerodechet#reutilisable#famillezerodechet#sacplastique#zd#noplastic#coton#refuseleplastique#mondaygreen#conseils#vert#bouteilleinox#gourde

Dahl de lentilles corailles

Pour la petite histoire, le mot “dal” désigne en Inde et au Népal plusieurs légumineuses de type lentille.

Par analogie, c’est le nom donné à un plat indien à base de légumineuses: on l’écrit dahl, dhal, ou daal.

Rapide à préparer, Avec les légumes qu’on a sous la main ( ou même sans légumes si on a rien à portée de main ) c’est un plat facile, économique, délicieux et végétarien (même vegan!)

À adopter dans les menus de la famille tant dans la vie quotidienne que lors d’invitation d’amis , ça fait son petit effet ?

Les ingrédients pour environ 4personnes :

300 g de lentilles corail ou jaunes

2 cuillères à soupe d’huile de coco

1 grosse tomates

1 gros oignon

1 petit poivron rouge

1 carotte

4 petites gousses d’ail

3 cuillères à café de curry en poudre

3 pincées de curcuma

2 cuillère à café de gingembre en poudre (ou frais !)

1 boite de lait de coco

Sel au goût

– Mettez les lentilles à cuire dans une casserole, dans leur volume d’eau froide (non salée), jusqu’à ce qu’elles soient tendres (10-15 min).

– Pendant ce temps, émincez finement l’oignon et faites-le dorer dans l’huile de coco ( ou de l’huile d’olive ).

– A mi-cuisson, ajouter la tomate tranchée en dés et l’ail finement coupé, ainsi que les légumes que vous aurez choisi coupés en petits tronçons.

– Ajoutez ensuite les épices et les lentilles préalablement égouttées.

– Mélangez le tout puis versez le lait de coco par dessus ce mélange.

– Laisser mijoter encore quelques minutes en ajustant les saveurs, puis régalez-vous !

Je sers ça Avec du riz blanc .

Un pur régal !

Plat préféré de Georgia ?